Notre société

Innovation, nouveaux usages et quête de sens

Contactez-nous
logiciel-patient

Calimaps

Animés par une farouche volonté de casser les paradigmes, nous repensons le logiciel en fonction des avancées technologiques, des nouveaux usages et des préoccupations actuelles et à venir.

Offrir la meilleure expérience utilisateur, offrir une expérience positive aux utilisateurs.

Dans un secteur aussi primordial que la santé, les médecins doivent pouvoir bénéficier du même confort devant leur logiciel professionnel que lorsqu’ils utilisent d’autres applications. Face à ce constat, nous nous sommes décidés à réinventer le logiciel de gestion cabinet pour médecins. DrSanté emploie les technologies les plus récentes pour permettre aux médecins de trouver une souplesse et une facilité d’utilisation devenues essentielles.

L’innovation réside davantage dans la transformation des pratiques que dans la technologie nouvelle elle-même.

Les applications mobiles DrSanté Médecin et Patients ne sont en soit qu’une innovation technologique. Dans les faits, ces applications, au travers des services qui sont proposés (prise de rendez-vous en ligne, fil de discussion, photos, observances, pharmacovigilance, etc.) modifient profondément la vie des gens, les relations médecins et patients. Elles agissent sur la santé, l’éducation, les coûts, l’économie, etc.

Œuvrer pour l’Intérêt Général et la Santé Publique

Bien soigner les patients au jour le jour, c’est déjà une bonne chose. Mais lutter pour un meilleur suivi et des soins optimisés sur le long terme, c’est encore mieux.

Contribuer à améliorer l’observance

Définie comme la capacité des patients à respecter les traitements prescrits par les médecins, en durée comme en fréquence de prise et en dosage, l’observance thérapeutique apparaît comme l’un des enjeux majeurs en terme de santé publique. Traiter mieux et moins cher. La mauvaise observance entraîne des complications médicales et psychosociales, diminue la qualité de vie des patients. Avec un taux d’observance de l’ordre de 40 % en France, la mauvaise observance coûte plus de 9 milliards d’euros par an.

Contribuer à améliorer la Pharmaco vigilance

Seuls 5 à 10 % des effets indésirables sont déclarés, ce qui freine la connaissance réelle des médicaments. Sur environ 22 000 effets graves déclarés, deux tiers émanent de spécialistes, 15 % de pharmaciens et moins de 10 % de généralistes.